Comment choisir son Launchpad ?

La musique adoucit les mœurs dit-on. Elle est un bon moyen de nous détendre après avoir effectué nos diverses activités qui nous épuisent. Parfois, on l’écoute, et parfois, il nous arrive d’en faire nous-même.

Dans le dernier cas, nous avons besoin de plusieurs instruments pour y parvenir. Au nombre de ces instruments, se trouve le Launchpad. Cet instrument, adapté à la technologie actuelle, est assez intéressant. Si vous désirez vous en procurer, voici ce qu’il faut prendre en compte pour effectuer votre choix.

Si vous voulez découvrir une sélection de akai apc, c’est par là.

Les touches

Empruntant sa forme aux tablettes, le Launchpad, bien qu’étant un instrument de musique, se doit de posséder des touches.

Ces touches sont, selon le modèle, un certain nombre. C’est ainsi, que sur certains modèles de Launchpad, vous pouvez trouver 16 touches. Sur d’autres, en figurent bien plus. Mais le nombre maximal de touches que doit compter un Launchpad est de 32.

Il ne serait donc pas très adéquat, qu’un Launchpad possède un nombre de touches excédant 32, en dépit du fait que les couleurs de celles-ci, vous permettent d’exécuter ou de créer différents types de sons.

Le repérage

Pour utiliser de manière optimale votre Launchpad, il est essentiel que vous ayez certains repères. Ces repères sont en rapport avec le son des touches et leur éclairage.

Le son des touches

Faire de la musique est un art, nous en convenons. Mais exercer cet art, que vous soyez débutant ou professionnels, exige une parfaite maîtrise des instruments que vous jouez.

Le Launchpad n’en fait pas exception. En fait, si vous voulez connaître sur le bout des doigts votre Launchpad, c’est tout simple. Il vous suffit d’attribuer certains effets sonores à ses touches. Ce critère de choix est des plus essentiels, car c’est sur lui que repose le principe même du Launchpad.

Il faut donc veiller, avant de vous en procurez, que l’appareil dispose de cette fonctionnalité.

L’éclairage des touches

L’éclairage des touches est un autre moyen de repère et pas des moindres. Pour vous permettre de facilement vous retrouver lors de vos productions, le Launchpad se doit d’être rétroéclairé.

Vous pouvez considérer ce critère comme de la luxure, mais non. C’est une nécessité, dans la mesure où, le rétroéclairage vous permettra de savoir à quel son vous avez attribué tel touche.

Il va sans dire que les touches ne doivent pas avoir la même couleur. Ainsi, quel que soit le nombre de touches composant le Launchpad, elles doivent être éclairées différemment.

à Consulter aussi : Bonjour France !

Les logiciels et les filtres

Un Launchpad n’est pas un appareil que l’on achète et qu’on utilise sur le champ. Cela est possible uniquement si vous possédez un logiciel MIDI et que votre appareil y est compatible.

Mais ne croyez pas que ces logiciels s’installent sur le Launchpad. Non ! Ils s’installent sur un ordinateur. Pour donc utiliser votre appareil, vous devez le connecter sur un ordinateur qui a déjà pris en charge le logiciel MIDI.

En ce qui concerne les filtres ou faders, ils permettent d’adoucir les sons produits afin d’éviter qu’ils ne soient trop « crus ». Les faders vous permettront de proposer à vos auditeurs une musique qui n’est pas trop agressive. Optez donc pour un appareil qui en dispose.