Comment détartrer son mitigeur thermostatique ?

Ça y est ! Vous avez finalement acheté et installé votre mitigeur thermostatique ! Depuis peu vous l’utilisez aussi. Mais force est de constater que déjà, des problèmes de pression apparaissent. Or dans le réseau, au niveau des autres robinets, tout est parfait. Que se passe t-il ?

Ne cherchez pas loin, votre mitigeur thermostatique est juste encombré avec du tartre et il vous faut le détartrer pour à nouveau bénéficier de ses bienfaits. Dans cet article, nous vous donnons quelques astuces après bien sûr, vous avoir fait l’apologie du tartre. Comment donc détartrer son mitigeur thermostatique ?

L’apologie du tartre

Le tartre aime bien s’attacher aux canalisations, il aime bien se déposer sur les parois des chaudières et des récipients. On le retrouve à tout endroit où est signalée la présence d’eau chaude. Cette dernière se sépare très souvent de ses sels minéraux, et c’est de ce dépôt que provient le tartre. Il est le résultat d’une cristallisation, d’une bioconcrétion et d’une précipitation de ces minéraux.

A examiner : www.youtube.com/watch?v=tzQ0zr2PS7w

Le tartre n’est composé que de calcium et au niveau des mitigeurs thermostatiques, se manifeste sous la forme de dépôts blancs. C’est ce qui nous fait souvent affirmer qu’une eau est calcaire. Personne ne l’aime, parce que le tartre réduit considérablement la durée de vie des appareils et des canalisations.

Les astuces pour libérer le tartre de vos mitigeurs thermostatiques

Deux fondamentaux pour avant tout éviter que du tartre ne se pose sur votre mitigeur thermostatique : y poser un adoucisseur ou un bloc antitartre et manipuler de façon régulière la poignée qui permet le réglage des températures.

Lorsque maintenant le tartre s’est déjà installé sur votre mitigeur thermostatique, le détartrage n’a pas besoin d’un spécialiste, d’un plombier. Le procédé est simple, pas coûteux, rapide, facile et fait intervenir 3 ingrédients naturels à savoir le bicarbonate de soude, le citron et le vinaigre.

Le bicarbonate de soude, c’est le must-have, quand il s’agit de détartrer son mitigeur thermostatique. C’est un produit touche-à-tout et grâce à son action détergente, il nettoie sans abîmer votre mitigeur. Il suffit d’en appliquer une toute petite couche sur une éponge mouillée, de frotter, de recommencer lorsque le bicarbonate est terminé, et ce jusqu’à ce que le calcaire disparaisse.

A vérifier aussi : Fonctionnement de la douche colonne hydromassante

Le citron quant à lui, est un puissant antitartre. Il a des actions désinfectantes parce que très riche en acide citrique. Contrairement au bicarbonate de sodium qui ne doit pas par exemple entrer en combinaison avec de l’aluminium, le citron lui, s’adapte à toutes les matières. Prenez un citron que vous coupez en deux, frottez le mitigeur thermostatique avec la pulpe, laisser reposer un petit moment avant de rincer et de sécher enfin.

Et le vinaigre alors ? Ah le vinaigre blanc! C’est aussi un passe-partout comme le bicarbonate de sodium. Mettez-en dans du vaporisateur et appliquez-en sur le mitigeur. Laissez reposer des minutes et frottez avec une brosse à dent. Il peut arriver que le calcaire résiste. Dans ce cas, en mettre dans du papier absorbant dont vous allez recouvrir les pommeaux. Laissez reposer durant une heure de temps et frotter encore avec une brosse à dent et rincer enfin.

Regarder le meilleur mitigeur grohe 800