Comment devenir auxiliaire de puériculture ?

Si vous envisagez de travailler avec les enfants, le métier d’auxiliaire de puériculture fait partie de ceux qui vous ouvrent les portes vers cette ambition. Cette profession au service de la petite enfance s’exerce à l’issue d’une formation. Avec un accès conditionné par un concours d’entrée, celle-ci prépare aux compétences nécessaires à l’acquisition du diplôme et de l’accomplissement des missions liées à ce métier.

Le concours d’entrée en école de puériculture

Tous les métiers permettant de travailler avec les enfants, notamment celui d’auxiliaire en puériculture, nécessitent une formation rigoureuse. C’est pour cette raison que la plupart des écoles proposant une formation d’auxiliaire en puériculture conditionnent l’entrée à la formation par un concours d’entrée.

Ce concours démarre généralement par une épreuve écrite subdivisée en 2 parties. La première est une épreuve de culture générale composée de plusieurs questions portant sur des notions de biologie et de mathématiques. Le principal objectif est l’évaluation des aptitudes en expression écrite du candidat. S’en suit des tests psychotechniques soumettant le candidat à l’évaluation de son raisonnement, de sa logique, de son vocabulaire et de sa mémoire.

Quant à l’épreuve orale d’admission, il s’agit d’un entretien devant un jury. Elle consiste en la présentation d’un exposé suivi d’un entretien de motivation. Si le but du premier volet est d’apprécier la capacité orale du candidat, celui du second volet est de jauger sa détermination à exercer pleinement le métier d’auxiliaire de puériculture.

Venez voir : https://www.youtube.com/watch?v=_RTMG_eG83c

La formation vae auxiliaire de puériculture

L’entrée en formation fait suite à la réussite au concours d’entrée en formation de puériculture. Ouverte à tout candidat âgé d’au moins 17ans, elle dure environ 1an, soit 10 mois de cours et 2 mois consacrés aux stages et aux examens de fin d’année. C’est la forme classique de formation, encore appelée formation initiale. Il ne s’agit cependant pas de la seule.

Il existe aussi la formation en professionnalisation ou en apprentissage. Les 18 mois qu’elle dure sont alternés entre les cours et des séjours en clinique et en entreprise. Cette formation est réservée aux apprenants ayant pu décrocher un contrat de professionnalisation ou d’apprentissage.

Il est également possible de suivre un cursus partiel qui vous dispense du suivi de certains modules de formation. Ce modèle est destiné aux professionnels détenant déjà un diplôme dans le secteur paramédical. Optez pour cette option leur fait bénéficier d’une validation des acquis d’expérience (VAE) et d’une période de formation plus courte que l’année réglementaire.

Quelle que soit le type de formation que vous choisissez, elle vous permettra d’acquérir un certain nombre de compétences.

Venez voir : Comment bien choisir un chauffe biberon ?

Les compétences indispensables à l’exercice du métier

Le concours d’entrée et la formation ne sont que les 2 premières étapes permettant de devenir auxiliaire de puériculture. Il est indispensable pour le candidat de détenir un certain nombre de compétences qui lui seront nécessaire pour exercer son métier.

Il devra par exemple fait preuve de disponibilité et d’écoute, deux qualités importantes lorsque vous souhaitez travailler avec des enfants. Il lui faut encore démontrer de ses qualités de maitrise de soi et de patience pour supporter les caprices des enfants dont il aura la charge.

Pour finir, il sera exigé à tout candidat aspirant au métier d’auxiliaire en puériculture le respect et la tolérance, notamment envers les parents.

Je vous conseille ce site de formation pour passer votre vae auxiliaire de puériculture.