Comment fabriquer soi-même son e-liquide ?

Lorsque vous êtes habitué à fumer des cigarettes et que vous désirez rompre avec cette habitude nocive pour votre santé, l’une des alternatives qu’on vous propose généralement, c’est de passer à la cigarette électronique. Elle bouscule vos habitudes, certes, mais vous aide à vivre de façon plus saine. Le produit qu’on emploie dans une cigarette électronique est nommé e-liquide. On peut en trouver en vente, mais il est également possible de le préparer soi-même. Voici comment s’y prendre.

De quoi vous avez besoin

La préparation d’un e-liquide est relativement facile, à condition que vous connaissiez déjà vos goûts en la matière et ayez une idée fixe du dosage de chaque composante du e-liquide. Si par contre, vous découvrez pour la toute première fois les e-liquides, ce sera une entreprise plus difficile à concrétiser. Il vous faudra dans tous les cas, prévoir une base qui peut être utilisée tout de suite, des boosters de nicotine, un ou des arômes selon vos préférences et habitudes.

Pour en savoir plus sur les prochaines taxes sur la cigarette électronique cliquez ici

En option, il sera possible de prévoir des additifs à une fin bien spécifique qui sera précisée plus tard, ainsi que les accessoires tels que du matériel de protection, des flacons vierges et bien entendu, des seringues nécessaires à la manipulation et au stockage du e-liquide.

Processus de fabrication

Pour commencer, vous allez vous servir de la base immédiatement prête à l’emploi. Elle est censée être un liquide neutre dosé en nicotine suivant vos habitudes ou vos désirs. Si vous choisissez bien votre base, vous obtiendrez au final, un e-liquide au hit satisfaisant et de vapeur aux caractéristiques intéressantes, à savoir le goût, le volume et la texture.

Vous pouvez vous servir ensuite de booster de nicotine afin d’augmenter la dose de nicotine contenue dans la base nicotinée déjà choisie. Il faudra faire attention à utiliser les bons dosages pour obtenir juste le taux nécessaire à vous satisfaire. Pour un booster de nicotine, le ratio PV/VG peut varier et cette indication vous permettra de sélectionner ce qui convient le mieux pour votre satisfaction.

Cliquez ici pour trouver une sélection de e liquide de qualité à prix cadeau

Il faudra ensuite ajouter l’arôme que vous souhaitez au mélange. Un e-liquide mono aromatisé devrait être privilégié pour un débutant. Cependant, si vous êtes déjà habitué à la cigarette électronique, vous devez certainement avoir vos préférences. Dans ce cas, vous connaissez sans doute des mélanges intéressants. Ajoutez les arômes spécifiques qui font votre bonheur au mélange.

Les additifs peuvent être utilisés à cette étape pour renforcer les saveurs de certains arômes si vous ne les percevez pas très bien. Cela dit, c’est une option qui n’est pas obligatoire, car sans additifs, il est également possible de bien percevoir les saveurs, tant à l’odeur qu’au goût. Il faudra ensuite laisser reposer le mélange pendant quinze jours pour une maturation d’arômes de type tabac et deux jours pour une maturation d’autres types d’arômes.

Cela permettra aux arômes de bien intégrer le mélange afin que le moment venu, vous puissiez bien profiter de leur présence. Votre e-liquide est ainsi terminé. En tout, la base utilisée constituera environ 85 % du e-liquide, l’arôme sera en proportion moindre, c’est-à-dire entre 5 et 20 %. L’additif constituera le e-liquide à environ 2 %.

A voir aussi : Les meilleures marques d’enclos pour tortues sur le marché