Comment souscrire à un contrat d’assurance obsèques ?

De plus de plus de personnes souscrivent à une assurance décès parce que c’est une couverture dont l’utilité à faire ses preuves. Vous voilà sur le point de vous lancer dans cette glorieuse aventure comme beaucoup avant vous, mais sans vraiment savoir par où commencer encore moins comment vous y prendre.

Pour avoir encore plus d’information sur les assurances obsèques

Pour souscrire à une assurance obsèques, les étapes à franchir sont pour le moins nombreuses et veiller à leur bon respect vous garantira une pleine jouissance de votre couverture. Il suffit de vous poser les bonnes questions.

Pour quel mode de versement optez-vous?

Face à un assureur, il faudra que cette question  trouve un écho favorable, car, dans ce type de contrat d’assurance, le mode de cotisation reste la porte d’accès à la suite de la procédure. Votre assureur vous proposera surement 3 modes de cotisations que sont :

  • La prime unique qui est un montant versé en une seule fois ;
  • La prime viagère qui est un montant dont le versement s’effectue de façon mensuelle ou annuelle  jusqu’à votre décès ;
  • La prime temporaire est qui est montant, dont le versement mensuel ou annuel est limité dans le temps.

Tout ce qui déterminera le choix de votre solution de cotisation, c’est votre âge.

Avez-vous l’âge légal requis pour souscrire ?

De façon générale, les compagnies d’assurance limitent l’âge légal de souscription. Cependant, il est préférable pour vous d’en connaitre les implications, car de cela dépendra la signature d’un contrat d’assurance obsèques avantageux. La limite est de 70ans au plus pour la prime unique et la prime temporaire et 80ans pour la prime viagère.

Lorsque la souscription intervient entre 50 et 55 ans, il est plus intéressant d’opter pour la prime unique ou la prime temporaire. Une prime viagère vous soumet à une cotisation qui peut durer plusieurs décennies et, généralement, si le montant de la cotisation dépasse le montant de votre capital, le surplus reste au profit de votre assureur.

À l’inverse, si vous vous atteignez les 80ans, optez pour une prime viagère. L’intérêt est que si vous mourez avant d’avoir constitué entièrement le capital, l’assureur reste obliger par le contrat à verser à votre famille l’entièreté du montant décidé dans le contrat d’assurance obsèques.

La page d’accueil de conseil-assurance-obseque.info vous emmènera vers un comparatif des meilleures assurances obsèques

Quel type de contrat d’assurance ?

Vous avez choisi votre prime et vous remplissez les conditions d’âge. Il vous faut encore choisir le type de contrat d’assurance obsèques adéquat. En la matière, deux options existent :

  • Le contrat en capital obsèques
  • Le contrat en prestation obsèques

Avec le premier type de contrat, le capital que vous constituez auprès de votre assureur est versé à votre bénéficiaire au moment de votre décès. Ce sera à lui de décider de tous les détails de votre enterrement, depuis le choix de mode d’inhumation  jusqu’aux détails de la veillée funèbre.

Avec un contrat en prestations obsèques par contre, vous dédiez votre capital à votre enterrement tel que vous l’aurez décidé avant votre décès. Cela permet d’ôter à vos proches la charge de s’occuper de cela d’une part et d’autre part, vous vous rassurez d’être enterré comme vous le souhaitez. Le capital est alors versé aux pompes funèbres. Votre famille, elle, jouira, si vous en faites l’option d’assistance psychologique.

A lire également : Comment faire pour tromper un éthylotest ?