Tronçonneuse électrique vs tronçonneuse thermique

Lorsque l’on se rend dans un magasin pour acheter une tronçonneuse, on est vite dépassé par la diversité des tronçonneuses qui existent sur le marché. Cet article vous aidera à faire votre choix entre tronçonneuse électrique et thermique en exposant les points forts et les points faibles de ces deux modèles de tronçonneuses.

Tronçonneuse électriques

La tronçonneuse électrique est une tronçonneuse qui utilise l’énergie électrique pour pouvoir fonctionner. On distingue deux types de tronçonneuses électriques : les tronçonneuses électriques à fil est les tronçonneuses électriques sans fil. Les tronçonneuses électriques à fil fonctionnent en utilisant directement l’électricité fournie par le secteur via un cordon d’alimentation. Les tronçonneuses électriques sans fil ou tronçonneuses électriques à batteries utilisent l’énergie d’une batterie lithium-ion fixée sur la tronçonneuse. Certains fabricants mettent à disposition une seconde batterie.

Points forts.

  • Silencieux

Les tronçonneuses électriques sont très silencieuses. C’est l’idéal pour effectuer des travaux de coupe dans votre jardin sans déranger vos voisins.

  • Respectueux de la nature.

L’absence de carburant fossile équivaut à absence de rejet de gaz. Ainsi, fini les rejets de fumée en plein visage.

Points faibles

  • Puissance limitée

Les tronçonneuses électriques sont généralement moins puissantes que les modèles thermiques. Si les modèles thermiques peuvent venir à bout d’un arbre de 40 cm de diamètre les modèles sans fil couperont difficilement du bois de 25 cm de diamètre.

  • Dépendance

L’autonomie limitée des modèles sans fil les rends particulièrement dépendant à l’électricité. Les modèles filaires quant à eux dépendent du rayon d’action du cordon électrique. Ce n’est pas donc le genre de tronçonneuse qu’on emmène por couper un arbre au cœur de la forêt.

  • Le coût des modèles sans fil

Les tronçonneuses électriques sans fil coûtent très cher lorsque l’on les compare à des modèles de tronçonneuses filaires ou thermique de même puissance. Certains modèles coûtent jusqu’à 600 voire 700 €.

Tronçonneuse thermique.

La tronçonneuse thermique est une tronçonneuse qui utilise de l’essence pour pouvoir fonctionner. On distingue généralement deux types de tronçonneuses thermiques: les tronçonneuses thermiques à deux temps et les tronçonneuses thermiques à quatre temps. La principale différence entre les deux réside dans le fait que la tronçonneuse thermique a deux temps ne possède pas de réservoir d’huile de lubrification. La lubrification est assurée par le mélange de l’essence et d’une petite quantité d’huile.

Points forts

  • Puissance

Les tronçonneuses thermiques sont les tronçonneuses les plus puissantes sur le marché. Les plus puissantes d’entre elles sont capables de venir à bout des arbres les plus coriaces.

  • Rayon d’action illimité

Les tronçonneuses thermiques ont un rayon d’action illimité. Vu que son fonctionnement ne dépend pas de la présence de courant dans une zone ou de l’autonomie d’une batterie, cette tronçonneuse peut être emportée n’importe où.

Points faibles

  • Coup de l’entretien

Les tronçonneuses thermiques sont plus chères à entretenir qu’une tronçonneuse électrique. À l’entretien de la bougie et de la pompe à huile, il faut ajouter le prix de l’essence qui est supérieur à celui de l’électricité.

  • Bruyant

Les tronçonneuses thermiques sont pour la plupart très bruyantes. Heureusement il existe des fabricants comme Husqvarna qui proposent des modèles thermiques avec une faible nuisance sonore.

  • Polluant

Les tronçonneuses thermiques rejettent d’importantes quantité de gaz dans l’atmosphère (et dans la face de l’utilisateur). Si vous devez opter pour un modèle thermique optez pour les modèles à quatre temps qui sont moins polluants.

Je vous conseille donc l’électrique et plus particulièrement ce modèle de chez bosch : https://electro-tronco.fr/tronconneuse-electrique-bosch-910030884-test-avis/