Un désherbage thermique est-il vraiment efficace ?

Les activités du jardin sont multiples. Il faut généralement planter, arroser, tailler, surveiller et espérer être satisfait du résultat. Malgré toute la passion que peuvent avoir les jardiniers pour leurs plantes, la plus fastidieuse de toutes leurs activités, est le désherbage. Le désherbage consiste en l’extermination des adventices qui poussent au milieu ou à côté du jardin.

Ces plantes constituent souvent un danger pour le jardin, alors, il faut s’en débarrasser. Il existe plusieurs méthodes de désherbage. Parmi toutes ces méthodes, celui thermique semble porter ses fruits, à long terme. Il ne parait toutefois pas toujours très efficace.

Venez ici aussi pour découvrir plus de choses sur le désherbeur thermique.

Une efficacité réelle

Le désherbage consiste en l’élimination des plantes indésirables. Pour désherber, il est possible d’utiliser des produits chimiques. A la longue, ces produits sont dangereux. Il est possible de les arracher avec des outils particuliers. Cette méthode n’est pas mal, mais elle est très fatigante. La dernière méthode de désherbage est le désherbage thermique.

Il s’agit d’envoyer du feu, de l’air chaud, de l’eau chaude ou de la vapeur chaude sur les plantes pour éliminer tout le liquide qu’elles contiennent. Une fois le liquide éliminé, la plante meurt d’elle-même au bout de quelques jours.

Cette méthode est vraiment efficace en ce qu’elle peut être utilisée sur tous les types de terrain. Il peut s’agir d’un jardin, mais aussi d’une allée et d’une terrasse. Tous les endroits où les mauvaises herbes sont, il suffit d’appliquer la méthode et la plante rend l’âme en quelques jours. Elle est d’autant plus efficace qu’elle n’implique aucun risque pour la surface sur laquelle elle est utilisée. Mais, il peut arriver que certaines plantes résistent à son action.

Venez aussi consulter : A quoi sert une sableuse ?

Une efficacité partielle

Le désherbage thermique peut sembler inefficace dans deux cas. Il peut s’agir du cas des hautes herbes et du cas des plantes trop brûlées. Quand la plante est trop brûlée, le désherbage thermique produit l’effet inverse à celui escompté. La mauvaise herbe qui meurt brûlée revient à la vie parce qu’elle est revigorée. Ses racines étant en vie, il ne s’agirait que d’une mort de façade. Après quelques jours, toutes les plantes brûlées seront encore plus vivantes qu’avant le désherbage.

Paradoxalement, le désherbage moins chaud n’est pas plus efficace. Quand la mauvaise plante est trop haute, un désherbage pas assez chaud n’aura aucun effet sur elle. Dans ce cas, un désherbage trop chaud pourrait aussi la revitaliser. Il est alors conseillé de trouver la bonne température selon l’herbe à détruire. Cela peut sembler un peu compliqué et peut conduire à l’abandon de cette méthode. Pourtant, une fois la bonne température trouvée, le désherbage est à long terme.

Une efficacité continue

Le désherbage thermique élimine la plante en supprimant tout le liquide qu’elle contient. Cet assèchement touche la plante à la surface, mais aussi à ses racines. Cela implique qu’une fois morte, la plante ne revient pas à la vie. Il faut juste qu’elle ne soit pas carbonisée mais juste asséchée. Grace à cette technique, le désherbage reste efficace longtemps après. Il faut préciser que pour les plantes hautes, un désherbage thermique à eau chaude peut être très efficace.